Editorial (suite)

Sinon, le nouveau conseil syndical comprend 7 membres élus pour 3 ans par l'Assemblée Générale du 30 avril 2021. Dans chaque immeuble, il y a au moins un membre du conseil. Vous trouverez la liste exhaustive ici.

Ces personnes sont bénévoles. Chacune d’entre elles a accepté de consacrer une partie de son temps pour participer à la gestion de la copropriété. Le rôle du conseil est de "piloter" la gestion de la copropriété en anticipant les travaux à effectuer, en prévoyant les améliorations et les mises aux normes, en faisant voter les projets et respecter le règlement intérieur et en informant les copropriétaires et les résidents. Cela en coopération avec le syndic. Le conseil peut être constitué de 12 membres, les candidatures sont à faire connaître auprès du Syndic ou sur papier libre laissée à la loge. La prochaine assemblée peut entériner la candidature de nouveaux membres.

Dans la résidence, il n’y a pas d’un côté un conseil syndical chargé de proposer et de décider et de l’autre des résidents spectateurs passifs. Les rapports doivent être beaucoup plus simples et constructifs. Il ne doit y avoir que des copropriétaires soucieux de bien administrer la résidence. Nous sommes tous des « acteurs ». Chacun peut s’exprimer, selon les règles de la politesse du respect et de la tolérance. Les décisions, une fois prises par la majorité, doivent être acceptées et appliquées par tous.

Ces quelques explications « philosophiques et démocratiques» sont nécessaires pour qu’il n’y ait pas d’affrontements stériles, de clans ou de querelles inutiles entre les copropriétaires et les résidents. La cohésion est la meilleure défense contre les rumeurs, la médisance et les polémiques.

Si vous avez des questions à poser ou des propositions à faire, adressez vous directement au conseiller syndical qui habite dans votre bâtiment ou utilisez la page "contact" de ce site. Les propositions doivent être réalistes économiquement, claires et détaillées techniquement et chiffrées avec justesse pour être étudiées correctement et avoir une chance de se concrétiser.

D’autre part, si vous considérez que votre vie professionnelle est trop prenante et ne vous permet pas de vous investir pleinement dans ce rôle, vous pouvez aussi, ponctuellement, apporter vos compétences en tant que

« Consultant »

Pour faire partie du conseil syndical il faut être copropriétaire, candidat lors de l'assemblée générale annuelle et élu lors de cette AG.

Participation à l'Assemblée Générale des copropriétaires:


Lorsqu'elle n'est pas organisée par correspondance comme en 2021, l'AG est organisée physiquement chaque année en mars. Chaque copropriétaire est convoqué officiellement et participe en choisissant entre trois possibilités:

  • Participer personnellement, c'est la meilleure solution.

  • Donner son "POUVOIR" au président du conseil syndical qui le transmettra à un copropriétaire participant.

  • Donner son "POUVOIR" à une personne qui participera personnellement à l'AG comme représentant officiel.

Les "Pouvoirs" sont envoyés avec les convocations officielles un mois avant l'AG.

Il est dommage que des copropriétaires ne soient pas présents et ne donnent pas leur "pouvoir" pour soutenir le travail bénévole des membres du conseil syndical.  En outre, si le Quorum n’est pas atteint, l’ Assemblée Générale ne peut se tenir et une nouvelle AG doit être reconvoquée dans les délais légaux, entraînant ainsi des coûts supplémentaires.


Il est donc demandé aux  copropriétaires qui s'abstiennent régulièrement de participer aux AG de revenir sur ce choix en apportant leur voix lors des futures AG.

Je terminerais en vous souhaitant la bienvenue dans notre résidence .

 

Claudine Sarre-Lucas