top of page

Le Blog 

Rechercher
  • Caubin92

La fée électrique n'a pas de baguette magique !

Rappel

Depuis que nous nous sommes détachés vers 2016 du fournisseur historique EDF, nous avions d’abord conclu un contrat de trois ans avec Engie, qui ne nous a pas satisfait, puis avec Primeo, après étude d’un courtier en énergie travaillant avec ImmodeFrance.

Ce contrat conclu pour trois ans a connu un prolongement inattendu, puisque alors que nous recherchions à renouveler notre contrat, notre gestionnaire s’est aperçu que chez PRIMEO, un contrat de 3 ans durait en fait 4 ans !

Sur les 3 dernières années pleines de ce contrat (2020-2022), nous avons consommé 1725 MWh qui nous ont coûté 251480 EUR soit un prix moyen toutes taxes comprises de 145.78 €/MWh.[1]


Aujourd’hui

Le problème a été « heureusement » reporté d’un an. Au début du second semestre 2023, nous avons rappelé à notre gestionnaire notre « souci » de conclure un nouveau contrat aux meilleures conditions pour une prise d’effet au 1er janvier 2024.

En août dernier, l’expert de ImmodeFrance nous a envoyé un tableau comparatif des offres de renouvellement d'électricité reçues pour la résidence la Vigie de Courbevoie.

Le courtier faisait les observations suivantes :

« La résidence a eu l'excellente idée / stratégie d'acheter un contrat à prix fixe de 4 ans qui a couvert la période 2020 à 2023, se protégeant de la crise des prix de l'électricité qui a frappé la France depuis 2021 avec un sommet atteint en août 2022. Depuis les prix ont redescendu mais restent bien plus élevés que ceux qui avaient cours lors de la signature du contrat qui arrive à échéance le 31/12/2023. Une offre d'ENI ARENH (donc qui sera écrêtée) me semble très compétitive et, même avec le risque d'écrêtement, que l'on peut estimer avec les prix de marché du jour, c'est l'offre la plus compétitive. Primeo Energie, le fournisseur en cours, ne souhaite plus vendre d'électricité aux copropriétés. De ce fait, l'offre qu'il propose est déconnectée des prix de marché, pour ne pas être renouvelée »

Nous vous faisons grâce du tableau comparatif,.

Faute d’être nous-même des prévisionnistes sur le marché de l’énergie, nous n'avons donc vérifié que les données qu'il reprenait pour son offre comparative.

En regardant l'année pleine 2022, du 11 janvier au 10 janvier 2023, nos données correspondaient :

  • Nous étions sur une consommation totale annuelle de 550 MWh

  • Pour un total de 69 kEUR de coûts TTC

Pour une consommation identique en 2024, il estime -avec ce nouveau contrat qui n’est conclu que pour une seule année - notre facture à environ 146 KEUR soit une progression de 111%


Pour faire simple, vos charges représentent ces dernieres années un montant, hors travaux et charges exceptionnelles, tournant autour de 500 KEUR. Nous allons devoir réviser ce montant pour prendre en compte une augmentation prévisionnelle du poste électricité de 77 KEUR à compter du 1er trimestre 2024, soit du 2e appel de l’exercice 2023-2024. Cela devrait représenter une augmentation de 15,4%.

Arithmétiquement,


  • Si vous payez habituellement 750 EUR de charges (hors travaux exceptionnels ou toutes autres charges exceptionnelles), ce montant devrait passermécaniquement à 865EUR,

  • Pour 1000 EUR aujourd'hui vous devriez payer 1150 EUR en janvier 2024 ...

pour prendre en charge la seule hausse de notre achat d’énergie.


A suivre

[1] Ces chiffres se retrouvent sur la dernière année dont les données seront reprises dans le rapport annuel de la prochaine assemblée générale de 2024.


Image par Nicole Köhler de Pixabay

Yorumlar


bottom of page