top of page
Rechercher
  • Caubin92

Syndic : la dernière chance ?

Dernière mise à jour : 17 janv.

Le directeur des copropriétés de notre syndic nous a proposé de changer de gestionnaire.

La première est partie fin 2020, l'avant-dernière nous a quitté mi-2022, la dernière et son assistante passeront le relais lors du prochain conseil. Le premier gestionnaire cité avait manifestement oublié depuis quelque temps en quoi son travail consistait, La suivante est arrivée avec de très bonnes intentions et a vite été dépassée par la charge de travail. L'arrivée du dernier gestionnaire aura donné un peu d'oxygène à notre syndic car son engagement dès octobre nous a conduit à proposer à nos collègues de lui donner la chance de nous réconcilier avec une gestion à la hauteur de nos espérances. Le directeur des copropriétés a certainement pensé à juste titre après moult discussions avec notre Présidente, que cette chance ne lui serait pas offerte une seconde fois . Un peu comme un entraîneur au football voyant la partie lui échapper, il sort son joker à la 80e minute pour renverser le cours du match. En effet aprés quelques mois, le constat reste le même ! Il ne s'agit pas pour autant d'incriminer des hommes ou des femmes dont nous ignorons la véritable charge de travail . Mais nous payons depuis de nombreuses années, une prestation qui s'est dégradée et qui nous semble ne pas correspondre à ce que nous sommes en droit d'attendre pour le montant annuel des honoraires qui nous sont facturés, auxquels s'ajoutent un pourcentage sur tous les grands travaux même lorsque ceux-ci -dans la réalité-sont principalement suivis par notre Présidente ou d'autres membres du conseil . Je ne citerai que le changement des armoires de manœuvre où le débat s'est instauré principalement avec le Conseil . Les bornes de recharge de véhicules électriques sont encore le parfait exemple des difficultés auxquelles nous avons été confrontés en l'absence d'initiative voire d'accompagnement de nos gestionnaires dans ce projet voté en 2021. Nous pourrions développer !

Quoi qu'il en soit, nous avons décidé en octobre de ne pas demander à l'AG de se prononcer sur un nouveau syndic mais de proposer à votre vote, en revanche, de ne proroger le contrat du cabinet actuel -qui vient à échéance mi-mars - que d'une seule année.

En octobre 2023 , nous ferons donc le point et nous déciderons alors ce qu'il conviendra de proposer en mars 2024, fort des réalisations de la nouvelle équipe gestionnaire et de l'avancée que nous constaterons sur les dossiers en cours. Certains(1) nous diront: "mais pourquoi ne pas changer maintenant, pourquoi attendre ... ? Parce nous pensons qu'on ne change pas de syndic comme de coiffeur ou de boucher le jour où l'on est mécontent .Nous avons eu la même réflexion lorsqu'il s'est agi de conserver SCHINDLER - qui était pourtant loin d'être exempt de reproches techniques ou commercial -pour le remplacement des 8 armoires de manœuvre. Une réflexion qui privilégie le win-win, plutôt que la confrontation.

Cette fois-ci pourtant, ce pourrait bien être la dernière chance pour notre syndic de conserver notre copropriété au-delà de mars 2024. Dans tous les cas, le Conseil décidera des propositions qui vous seront faites sur cette question en mars prochain, voire en mars 2024, mais comme toujours, la décision vous appartiendra, à charge aux membres du Conseil d'en tirer les conséquences (1) La contradiction existe au sein du Conseil mais elle n'en sera que plus constructive dès lors que vous aussi , vous aurez rejoint notre équipe. Alors n'hésitez pas rejoignez-nous!


bottom of page