Rechercher
  • csarre-lucas

Dire... Faire... ou Dire et Faire ! (1)

Pour mémoire le CS n’avait pas attendu pour interpeller Le PDG Schindler France ,

Mr Boué, tant la situation héritée concernant l’entreprise était au point mort. Par l’intermédiaire de Mme Crinon, un long courrier lui avait été adressé et qui a débouché sur la présence des intervenants actuels.


Aujourd’hui certains confondent « Pragmatisme » et « Complaisance » de la part du CS parce que l’avancement des travaux se fait lentement. (Schindler règle aujourd’hui les problèmes laissés en suspens depuis la rénovation des cabines...contraint par l’obligation de résultats à des travaux qu’un autre intervenant nous aurait facturés en supplément des armoires. Cela s’avère long mais devrait permettre d’améliorer la fiabilité des appareils.)

Ceux-ci ne sont pas sur le terrain au quotidien pour suivre leurs actions.

Le CS n’accepte donc pas ce discours !


Le « pragmatisme », fait partie de la stratégie des 7 seuls membres du CS qui ont été élus par l’assemblée générale des copropriétaires faute de candidature pour compléter le collège à son maximum de 12.


Bien entendu le conseil entend la colère des résidents du 15 subissant les affres , comme le 13 d’ailleurs , de Schindler. Mais s’agissant des questions comminatoires, elles ne sauraient être recevables en l’état ne serait-ce que parce que le CS n’a pas attendu la vindicte publique pour s’inquiéter de ces questions.


D’autre part la situation de La Vigie , dans cette période déjà si complexe ne sortira pas gagnante dans la division et en ouvrant maladroitement un nouveau sujet qui peut entraîner notre Syndic à ralentir encore plus son investissement.

Certes il y a des failles

Rejoignez donc le CS ! Nous partagerons les nombreux dossiers à gérer et les échanges verbaux , plus que par les affichages sauvages, porteront leurs fruits.


Certes l’implication n’est pas la même entre « Dire » et « Faire » et « Dire et Faire » .


NB : Pour info - Mr Lhoutellier était le précédent PDG Schindler

France.


(1) Pour information, ce texte est une mise au point qui fait suite à l'envoi, le 28 février, d'une pétition destinée au Conseil Syndical par une vingtaine de résidents du Bâtiment B et mettant en cause sa gestion du dossier Schindler